mercredi 12 juillet 2017

Pieds de plage

          Et bien oui quand on est en été on a envie d'avoir de jooooolis pieds pour mettre nos tongs et autres chaussures ouvertes. Alors pour avoir des pieds avec une peau toute lisse et neuve, j'ai testé les exfoliants pieds asiatiques. Attention, aventure, aventure! Frissoooooonnnnnnn......

Voici donc le sachet contenant 2 sortes de chaussettes en plastiques. Rien de spécial à noter si ce n'est que c'est indéchiffrable pour moi.



J'ouvre et regarde d'un air septique ces 2 pochons en plastiques qui contiennent un liquide or (on ne voit pas bien mais ce sont des paillettes dedans.....). Avouez que cela ressemble + à des sacs de pipi qu'autre chose, non? Bref, je prends mon courage à 2 mains, euh à deux pieds et j'enfile ces choses étranges.



Je laisse poser et m'assure tout de même au bout de 30 mn que je ne fais pas d'allergie vu que tout est écrit en chinois (si je ne me trompe pas.....) et que donc je suis incapable de savoir ce qu'il y a exactement dans le produit. Sur Amazon, la notice était en français (approximatif). Il faut laisser poser entre 30 mn et 2h. J'opte pour 1h, ce sera déjà bien suffisant. Dans la fameuse notice ils disent qu'au bout de 7 jours, les pieds pèlent de leur peau morte pour laisser place à une belle peau toute rose. Bon ok...... Cela dit mes pieds sont plutôt en très bon état donc je me demande ce que cela va apporter de plus. Mais j'avoue, j'aime tester des produits cosmétiques étranges! :-) L'aventure du résultat final!



Au bout d'une heure je retire les chaussettes plastiques et vais me laver les pieds. Y'a plus qu'à attendre.

Dès le soir même, je sens la peau de mes pieds qui tire......Comme très sèche. Dès le lendemain paf! Ca pèle de partout! Et ça pendant 3 jours. Aucune douleur, aucune gène; c'est juste très moche pendant 3 jours. 

Une fois cette phase passée, effectivement, des pieds beaux, neufs et doux! Qui l'aurait cru! (patate crue!). Donc à tester pour les aventurière comme moi! Tadadam!

Copyright Marie Grégond-R- Texte et photos

Du sucre et moins de calories!

            Comme vous le savez probablement déjà, je fais partie de la communauté Trnd et teste régulièrement des produits. Cette fois-ci, il s'agit de la ligne au Sucre & aux extraits de Stévia de Béghin Say. Je l'avoue, je suis gourmande et j'adore faire des pâtisseries et cuisiner quand j'ai le temps. Seulement voilà, cela fait bien grossir et de ce fait, je limite considérablement le sucre. 

Par le passé, j'avais essayé la Stévia mais je n'avais pas du tout été convaincue à cause de ce fort goût de réglisse....Beurk! J'étais donc vite revenue à des recettes traditionnelles avec le sucre qu'il faut....Mais malheureusement les calories qui vont avec aussi!

Quand j'ai été sélectionnée pour le projet de Beghin Say Ligne j'ai donc sauté de joie me disant que j'allais peut-être enfin trouver LA solution pour de bons desserts mais sans trop de calories.

J'ai donc reçu une superbe boîte contenant des morceaux de sucres blancs, des morceaux de sucres bruns et du sucre en poudre. Le tout en plus petites proportions puisque que la moitié d'un morceaux de sucre & Stévia est censé avoir le même pouvoir sucrant qu'un morceau de sucre entier. Je découvre donc mon packaging avec grand plaisir!





Je commence par tester les morceaux de sucres dans le café et le thé avec mon mari, puis mes parents et deux copines. Chacun y a goûté attentivement, en croquant même directement dans un morceau de sucre (n'est-ce pas Caro! ;-) ). Les réactions sont plutôt positives; notamment une fois dilué dans les boissons chaudes. Seul petit hic soulevé par mon père, un léger goût de réglisse avec les morceaux de sucre blancs, mais qui ne se sent plus trop une fois dans le café. Bilan donc plutôt positif!



Je décide également de faire un Gazpacho; dans ma recette, il y a une cuillère à café de sucre en poudre. J'y mets donc ici une demi cuillère à café de Sucre & Stévia. Bingo! Le goût de ma soupe froide est identique et c'est parfait! Donc gros point positif sur le sucre en poudre Ligne Beghin Say!



Enfin, j'ai fais 2 gâteaux dont un moelleux aux amandes. Idem, je divise par 2 les proportions et utilise Sucre & Stévia en poudre. Résultat parfait aussi! Peut-être un mini chouilla moins sucré mais très franchement le goût est bon, et je reconnais sans contester le goût de mes recettes habituelles.

Je trouve donc que ce produit est l'un des meilleurs que j'ai testé via la communauté Trnd! Je suis convaincue. Et comme les portions sont divisées par deux, cela prend moins de place dans les placards; et oui! On pense aussi à ça! :-)

Donc un beau 18/20 pour ce produit que je recommande! :-)

Copyright Marie Grégond-R- Texte et photos

mardi 4 juillet 2017

La beauté du geste de la Manufacture de Sèvres

            Comme vous le savez, je suis passionnée de céramique, terres, modelage.... Ce que j'aime par dessus tout, c'est le travail minutieux des petites pièces. C'est d'ailleurs pour cela que j'aime faire des bijoux.  Je veux apprendre encore et encore; ce domaine me semble infini! Il y a tellement de techniques, de matières, de savoir-faires que j'essaie, dès que je peux, de faire des formations dans ce domaine.

Hier j'ai eu l'immense chance de suivre une formation d'une journée dans la prestigieuse Manufacture de Sèvres. Un sublime cadeau de la part de mon mari dans cette institution portée par Madame de Pompadour au XVIIIème siècle. La vocation même de ce lieu est de faire perdurer un savoir ancestral tout en accueillant également des artistes contemporains en résidence.

C'est parti! Devant la manufacture de Sèvres et la statue de Bernard Palissy.
Copyright Marie Grégond-R


 La Manufacture est un un village dans la ville. Différents bâtiments, tous de pierres blanches, abritent ici la confection de la pâte de porcelaine, là la création des émaux dont les recettes sont secrètes, ou ici le modelage. Se sont plusieurs entités dont chacune y reçoit son savoir-faire. Chaque personne y a un métier précis. Et c'est ainsi que la réalisation d'un objet en ces murs prend beaucoup de temps et a une valeur inestimable. Chaque céramiste modèle, sculpte, garde des émaux dans des bocaux de verre, stocke des créations dans des armoires de bois qui ont vu tellement de choses au travers de ces centaines d'années....


Quelques vues de la Manufacture
Copyright photos Marie Grégond-R


J'ai également été impressionnée par les anciens fours qui servent encore de temps en temps et dont l'entrée est murée et rendue hermétique à chaque lancement d'une nouvelle cuisson. J'imagine, le temps de la visite, tous ces fours montant jusqu'à 1280°c et renfermant des services entiers en porcelaine. Il fallait et faut toujours environ un an pour réaliser un service complet issu de la Manufacture.

Un des fours anciens; si imposants!
Copyright photo Marie Grégond-R


Au delà de cette visite des ateliers qui pourrait durer très sincèrement des jours entiers tellement il est impossible de se lasser devant le travail de chaque artisan, j'ai donc appris, auprès d'une ancienne et talentueuse céramiste de Sèvres, la technique du pastillage. Il s'agit d'une technique très ancienne issue de Sèvres pour réaliser des décors très minutieux, fins et petits en porcelaine. Tout comme le lieu, ce savoir-faire date du XVIIIème siècle et permettait d'orner les créations exposées dans bons nombres de chateaux de l'aristocratie de ce siècle. J'ai ainsi passé des heures à faire de petites roses, du feuillage, des fruits en porcelaine. J'ai non seulement appris énormément de choses, mais j'y ai pris un plaisir infini de part le touché de cette porcelaine dont la pâte est confectionnée à la Manufacture, mais aussi dans l'apprentissage et la réalisation. Notre professeur (nous étions 4 élèves) avait une technique superbe et j'étais en admiration devant ses réalisations.

La rose en porcelaine est un peu l'emblème du pastillage de Sèvres. L'Histoire dit que Madame de Pompadour qui habitait Meudon, devait recevoir le Roi chez elle et dans ses jardins. Or, manquant de fleurs en cette saison, elle demanda à la Manufacture de réaliser des roses dites "Roses Pompadour" en porcelaine et peintes qui seraient plantées dans son jardin sur des tiges. La légende précise même que ces roses sentaient bons (ce qui semble difficile, la porcelaine peinte n'étant pas poreuse....). Louis XV découvrit ainsi un jardin fleuri et délicat.

Après plusieurs heures, voici donc ce que j'ai réalisé (non cuit- je dois récupérer mes pièces plus tard après cuisson). Pour avoir une notion de l'échelle, une rose est à peu près grande comme un onde d'index.

Ma création! :)
Copyright photo Marie Grégond-R


Je vais ainsi pouvoir utiliser certains aspects de cette technique pour mes bijoux, sur certaines de mes créations et continuer de me perfectionner. Ma prochaine formation sera en Bretagne pour maîtriser d'avantage le tour de potier.

Copyright Marie Grégond-R- Texte et photos